Une erreur est survenue

Simon Marq - Maître verrier depuis 1640

 

Fermer

Histoire

Histoire

 

La lignée de maîtres-verriers Simon débute avec Pierre Simon en 1640. Depuis le XVIIe siècle, de père en fils, douze générations ont su transmettre jusqu’à nos jours leur savoir-faire à la suivante. Cet héritage, représenté aujourd’hui par Benoît et Stéphanie Marq, fait de l’atelier SIMON MARQ l’une des plus anciennes entreprises de France.

 

Au début du siècle dernier, Jacques Simon perpétue la tradition familiale héritée de son père, Paul Simon, et construit en 1926, l'atelier sur son emplacement actuel. En 1917, il sauve les vitraux de la Cathédrale de Reims, en les déposant en urgence sous les bombardements, et œuvrera sa vie durant à la restauration et à la recréation du patrimoine des vitraux de Champagne-Ardenne, dévastés par la guerre de 1914-1918.

Dès 1957, l’atelier SIMON MARQ prend un nouvel essor avec Brigitte Simon et Charles Marq, son époux, qui, les premiers, font entrer dans le patrimoine historique civil et religieux les vitraux de grands peintres contemporains tels que Marc Chagall, Georges Braque, Serge Poliakoff, Juan Miro, Raoul Ubac, Maria-Héléna Vieira da Silva, etc. suivis de nos jours par François Rouan, David Tremlett, Imi Knoebel, Hans Erni, Jean-Paul Agosti, etc.

Parallèlement à cette ouverture vers l’art contemporain dans le travail du vitrail classique, et dans le prolongement de ce qui avait démarré dans les années 1900 à 1930 autour de l’Art Nouveau et de l’Art Déco, cette période a vu la contribution de ces mêmes artistes s’appliquer à des objets décoratifs et à du mobilier.

L’atelier SIMON MARQ a été racheté en 2011 par le groupe FORT ROYAL, qui s’attache aujourd’hui à faire vivre et à développer toute la richesse de cet héritage en collaborant avec des artistes contemporains pour la création de vitraux, pour des projets d’architecture et de décoration, et pour de l’édition d’art et de mobilier.

L’atelier SIMON MARQ est depuis 2006 détenteur du label Entreprise du Patrimoine Vivant, et a rejoint en 2012 le réseau d’excellence des Grands Ateliers de France.